À mon futur fils

À mon futur fils

À mon futur fils

Par Gervaise

"Boys will be boys" ("Les garçons seront des garçons")... Je ne suis pas d'accord. Je crois qu'il y a des valeurs que nous pouvons consciemment leur enseigner quand ils sont jeunes et des comportements que nous pouvons aider à corriger par la sensibilisation et la communication quand ils sont plus âgés.

Lorsque je vois un homme maltraiter une femme (dans certains cas, cette femme, c'est moi), je pense souvent : "Je me sentirais mal si j'étais la mère qui t'a élevé !". En tant que femme, une partie de moi se sentirait coupable de ne pas inculquer de meilleures valeurs à mon fils lorsqu'il s'agit de la façon dont il traite les femmes de sa vie.

La plupart des parents sont très préoccupés par la façon dont leur fille s'habille, parle ou agit lorsqu'elle est en présence d'hommes. Cependant, ils semblent moins préoccupés par la façon dont leur fils agit envers le sexe opposé.

Adolescente, je me souviens que mon père me mettait toujours en garde contre les garçons, car "ils ne veulent qu'une chose". Et j'ai toujours pensé "si leur comportement est un problème, alors pourquoi ne pas s'attaquer... au problème ! Pourquoi ne pas leur enseigner à agir autrement plutôt que de me mettre mal à l'aise lorsque j'explore ma féminité".

On dit que c'est une femme qui fait un homme. Ce dicton fait généralement référence à la femme qui partage sa vie, sa compagne, mais je suis persuadée que la première femme à "faire un homme" est sa mère. Alors que j'envisage la maternité, j'écris ces mots à mon fils à naître. J'espère lui donner l'envie de grandir pour devenir un homme qui a confiance en lui quoiqu'il arrive et qui peut traiter les femmes avec respect.

Cher fils,

Je ne sais pas si tu existeras un jour, mais si tu me fais l'honneur de venir dans ma vie, j'aimerais t'adresser ces mots. 

Je sais que tu ne comprendras jamais complètement ce que c'est que de grandir en tant que fille (tout comme je ne comprendrai jamais complètement ce que c'est que de grandir en tant que garçon) mais souviens-toi que cela peut être très différent de ton expérience. Vous savez, beaucoup d'entre nous ont grandi en ayant peur d'être des filles à cause de ce que les garçons peuvent faire.

Pour t'aider à comprendre, j'aimerais partager avec toi certaines de mes expériences. On s'est moqué de moi à cause d'un pari stupide au collège, on m'a étouffé à une fête, un ex m'a harcelé au téléphone des années après que j'ai mis fin à notre relation, humiliée publiquement sur les réseaux sociaux et cible de rumeur à cause de ce même ex tout ça parce ce que je voulais passer à autre chose.

Je n'attends pas de toi que tu sois parfait et que tu ne fasses jamais d'erreurs, mais j'attends de toi que tu traites les femmes avec respect, que tu les considères comme tes égales et que tu réfléchisses avant d'agir, surtout sous la pression de tes amis hommes.

Rappelle-toi que tu peux être un homme et savoir écouter, être fort et faire preuve de sensibilité, être un leader et être solidaire... La façon dont tu traiteras les femmes reflètera la façon dont je t'ai élevé.

Je suis impatiente de te guider pour que tu deviennes le meilleur homme possible, car mon garçon, tu seras un homme et un grand homme.