La performance de la féminité

La performance de la féminité

La performance de la féminité

Par Cerowyn

N’est-ce pas merveilleux lorsqu'un homme vous dit ce que vous devriez porter si vous voulez être attirante sexuellement ? Récemment, j'étais dans une pièce de théâtre où mon personnage attend l'arrivée de sa petite amie et anticipe clairement avec enthousiasme un après-midi de sexe. Aux répétitions, j'ai apporté un jean et une chemise ample à carreaux pour mon costume. Mon directeur m'a gentiment informé que la chemise me donnait l'impression que j'étais «sur le point d'aller changer un pneu» et que j'avais besoin d'être «plus féminine». J'étais très reconnaissante pour sa contribution perspicace. Quelle stupidité de ma part de penser qu'il était important que mon personnage soit moderne, fougueux et aime se relaxer le week-end. Ce qui était important pour mon prof, c'est que le caractère était une femme et qu'elle devait donc s'habiller en conséquence.

Ce n'était pas la fin de ses commentaires perspicaces. Il n’était pas non plus d'accord que mon personnage porte un jean. Comme mon personnage voulait du sexe, elle devait, bien sûr, porter une jupe. Quel leçon pour moi ! Je voulais crier "merci beaucoup homme d'âge moyen, de m'avoir expliqué ce que les femmes dans la vingtaine portent quand elles veulent du sexe !". J'avais navigué ma vie sexuelle aveuglément pendant plus d'une demi-décennie complètement inconsciente qu'il y avait un code vestimentaire. C’est incroyable que j’ai réussi à avoir des relations sexuelles et mon code vestimentaire habituel a dû être très déroutant pour les hommes avec qui j’ai été !

J'ai décidé de faire un compromis avec mon directeur et j'ai troqué la chemise à carreaux pour une chemise plus serrée à fleurs, mais je suis restée dans le jean. Pour moi, être sexy en tant que femme ne doit pas forcément être être «féminine» mais peut aussi être se montrer forte. Et je suis très heureuse de rater la chance d'avoir des relations sexuelles avec un homme qui ne peut pas lire les messages de mon corps au-delà des vêtements que je porte. Bien que je ne pense pas que mon prof ait été consciemment sexiste, ces opinions sur ce que les femmes devraient porter sont dangereuses, en particulier quand elles sont associées au sexe. Elles alimentent le paradoxe avec lequel les femmes se battent tous les jours; on nous dit que nous devons porter certains vêtements pour être attrayantes, mais de faire attention de ne pas paraître trop sexy ou ce sera de notre faute lorsque nous recevrons des avances sexuelles non désirées.

Être une femme est plein de doubles standards impossibles comme celui-ci. Être tiraillées entre nos corps étant sur-sexualisés et ensuite être insultées de filles faciles à cause de notre sexualité. Être tiraillées entre se faire dire d'être jolie mais aussi d'être entourées de messages nous disant que nous ne serons jamais assez jolies. Nous augmentons notre capital beauté extérieur tout en diminuant la beauté que nous ressentons à l'intérieur. Nous épilons, redressons et étouffons nos imperfections, mais nos mains ne peuvent jamais les cacher aussi vite que nos yeux peuvent en déceler de nouvelles. La femme parfaite dans l’esprit du patriarcat semble sexy pour les hommes, mais ne se sent pas sexy pour elle-même.

L'idée que certains vêtements définissent ce qu'une femme peut faire, du changement de pneu à l'attraction sexuelle, est rabaissant. Mon directeur m'a donné envie de toujours porter des jeans et des chemises larges juste pour prouver que les gens comme lui avaient tort. Cependant, parfois j'aime porter des jupes, et je devrais pouvoir être forte et féministe, et aussi aimer être en contact avec ma féminité.

Ce corps est à moi. Je peux en faire ce que je veux. Je peux le partager avec autant ou aussi peu de personnes que je le souhaite. Je peux le décorer et le vêtir comme je veux. Je peux le rendre joli, délicat et féminin mais je peux aussi l’utiliser pour attraper un ballon, escalader une montagne ou changer un pneu (enfin, hypothétiquement, car je n’en ai jamais changé un !).

Tout comme Jo March le dit dans le film Little Women 2019, «les femmes, elles ont des esprits et elles ont des âmes, ainsi que juste des cœurs. Et elles ont de l'ambition et elles ont du talent, ainsi que de la beauté". Mais cela ne signifie pas que vous appréciez votre beauté et votre cœur aussi.