Mes imperfections sans défaut sont mon identité

Mes imperfections sans défaut sont mon identité

Mes imperfections sans défaut sont mon identité

J'ai réalisé très tôt que la couleur de ma peau, mes traits et mon corps n'étaient pas les standards de «beauté» que quiconque trouverait attirant en étant né dans la société occidentale.

Pour ces mêmes raisons, alors que ma féminité se développait, je devenais une variable «exotique» parmi ces normes de beauté préexistantes. Intrigante, insolite, unique. Regardée mais jamais touchée.

Avec l'explosion des réseaux sociaux, je me suis confrontée à d'autres standards de beauté; corps fins, ventres plats, petite taille, lèvres pulpeuses, structure osseuse incroyable, peau claire, zero cicatrice,

des seins parfaits en 85E ou le Saint Graal qu'est l'écart entre les cuisses. Et la liste pourrait certainement continuer...

Se conformer à ces standards voudrait dire détruire mon amour propre. Tenter d'atteindre ces normes déchirerait mon héritage et mon ADN. Cela effacerait l'histoire de chaque cicatrice, tatouage et vergeture sur ma peau. Toute tentative d'être aussi parfaite que les autres enterrera mon estime de soi à 6 pieds sous terre, pour ne jamais ressusciter.

Alors, je choisis d'aimer ce qui est à moi, car ce n'est qu'à moi ! Mes imperfections sans défaut sont mon identité, ma personnalité, mon être. J'ai le droit de les célébrer pour moi même ou avec d'autres. Elles démontrent que la beauté ne peut pas être standardisée. Elle existe en chacun, quand vous vous aimez vous même et pas juste ce poste filtré sur Instagram.