Le sexisme n'a plus sa place aujourd'hui

Le sexisme n'a plus sa place aujourd'hui

Le sexisme n'a plus sa place aujourd'hui

Par Roisin

Je travaille dans un secteur qui rapporte et je suis tout à fait consciente que c’est moi qui « ramènerai l’argent à la maison », bien que je ne sois pas un homme. Et c'est très bien comme ça. Et je pense que les femmes devraient être à l'aise avec le fait que ce soit bien. Nous sommes presque en 2020, et j'ai l'impression que suivre les rôles traditionnels hommes/femmes ne fait que restreindre notre potentiel.

Je corresponds à quelques normes du genre féminin ; je suis sensuelle et j’ai la fibre maternelle, mais je suis aussi un peu négligée, désordonnée et le ménage n'est pas mon truc.

Mon ex aimait vivre dans un espace propre, rangé et organisé, et il répondait donc la plupart du temps à ce besoin « environnemental » dans notre relation. C'est là que j’ai compris qu’il était possible de redéfinir les rôles pour faire ce qui marchait le mieux pour chacun.

Si j'avais un souhait, ce serait de voir plus de gens mener le style de vie qui les satisfait émotionnellement, mentalement et physiquement. Quels qu’ils soient et quel que soit le sexe de la personne.

Pour cela, nous devrions autoriser hommes et femmes à circuler librement entre leurs énergies féminines et masculines. J'aimerais permettre, et voir, plus d'hommes être vulnérables et émotifs. Je voudrais qu’ils soient à l’aise avec l’idée d’exprimer toutes leurs pensées et sentiments, même les plus féminins, sans que leur virilité ne soit remise en question.

De la même manière, j’aimerais que les femmes continuent à avancer pour atteindre leurs objectifs, quelle que soit la manière, « féminine » ou « masculine », tant qu’elles leur semble être la bonne. J'ai l'impression que les progrès continuent quand j’entends, par exemple, les gens démolir l'adjectif « bossy », pour parler de femmes au travail, et le remplacer par « déterminée » et « assurée ». Les femmes ne devraient pas avoir l'impression de perdre une partie de leur identité ou de jouer un rôle, qui n'est pas défini pour ou par elles, pour être accomplies. De la même façon, les hommes ne devraient pas se sentir piégés dans un stéréotype mâle alpha si cela ne leur correspond pas.